French 1

Carthago, Tome 1 : Le lagon de Fortuna by Christophe Bec;Eric Henninot

By Christophe Bec;Eric Henninot

Show description

Read Online or Download Carthago, Tome 1 : Le lagon de Fortuna PDF

Similar french_1 books

Parallele Systeme

Systeme paralleler Prozesse gehören seit jeher zu den reizvollsten Forschungs­ gegenständen der Informatik. Gleichzeitig klafft die Lücke zwischen Theorie und den Bedürfnissen des Software-Ingenieurs in kaum einem anderen Gebiet so sehr wie in diesem. Der Ingenieur benötigt wissenschaftlich fundierte Methoden zur Programmkonstruktion für - und das ist der springende Punkt - von-Neumann-Rechner; er verwendet sequentiell-algorithmische application­ miersprachen, die gleichsam im Nachhinein um Konzepte der Programmierung paralleler Systeme ergänzt wurden.

L'expertise médicale en responsabilité médicale et en réparation du préjudice corporel

Cet ouvrage, devenu imperative, apporte des éclaircissements à l. a. fois sur le comportement de l'expert lors de sa undertaking et sur los angeles responsabilité du médecin en général. En effet, les progrès de l. a. method et des affaires récentes ont fait évoluer le proposal de responsabilité contractuelle en médecine en introduisant los angeles présomption de faute et une half d'obligation de résultats dans les duties nées du contrat médical alors qu'il n'y avait auparavant qu'une legal responsibility de moyen.

L'angoisse de l'ingénieur

Traduit par Philippe Ivernel.

Extra resources for Carthago, Tome 1 : Le lagon de Fortuna

Sample text

Déduisezen : b) La valeur, en eV, de l’énergie de l’électron sur les niveaux K et L, c) La valeur, en eV, de l’énergie d’ionisation de l’hydrogène, d) La longueur d’onde maximale, en nm, d’un rayonnement susceptible de provoquer une excitation de l’atome d’hydrogène, pris dans l’état fondamental. © Dunod – La photocopie non autorisée est un délit. Solution Dans le spectre d’émission de l’hydrogène, les raies de la série de Lyman correspondent à des transitions qui aboutissent toutes au niveau K (n ϭ 1).

A) Le numéro atomique de cet atome est 10. B) L’atome n’est pas dans sa configuration la plus stable. C) L’atome doit recevoir de l’énergie pour passer à la configuration 1s 2, 2s2, 2p6. D) L’atome contient deux électrons célibataires. Solution A) Exact. Pour un atome, le numéro atomique est égal au nombre de protons ou au nombre d’électrons ; celui-ci s’obtient en faisant la somme des exposants dans la formule qui traduit la configuration électronique (attention : il n’en serait pas de même s’il s’agissait d’un ion).

Dans trois des séries horizontales de valeurs on observe un saut important des énergies d’ionisation, soit pour la deuxième ionisation (D), soit pour la troisième (A), soit pour la quatrième (C) ; pour B la progression est plus régulière. Ces sauts importants peuvent être mis en relation avec le nombre d’électrons externes de l’atome, puisqu’ils correspondent à l’arrachement d’un électron de l’avant-dernière couche, après épuisement des électrons externes [Ex. 22]. En fonction de l’énergie de première ionisation, on peut être certain que D est le potassium, et la valeur élevée de l’énergie de deuxième ionisation le confirme (même cas que Na, exercice précédent).

Download PDF sample

Rated 4.41 of 5 – based on 7 votes